Quand récolter le CBD : la meilleure période expliquée

La culture du cannabis est une aventure passionnante qui demande patience et savoir-faire. Parmi les nombreuses étapes cruciales de cette aventure, la récolte du CBD est sans doute l’une des plus décisives. Pour obtenir des têtes de cannabis riches en CBD de la meilleure qualité possible, il est essentiel de savoir quand récolter vos plantes. Dans cet article, nous vous guiderons à travers les différents aspects à considérer pour déterminer le meilleur moment pour récolter du CBD.

Les différentes phases de floraison du cannabis

La floraison est une période critique dans la culture du cannabis, marquée par le développement des fleurs où se concentre la plus grande partie des cannabinoïdes comme le CBD. Pour les cultivateurs de cannabis, observer attentivement cette phase est primordial.

Dans le meme genre : Quels sont les effets obtenus avec le Black Blood NOX+?

La phase de pré-floraison

La pré-floraison marque le début de la phase reproductive de la plante. Elle se manifeste par l’apparition des premiers pistils, ces petits poils blancs qui poussent à l’aisselle des branches. À ce stade, il est important de surveiller l’évolution des trichomes sur les feuilles et les têtes de la plante. Les trichomes sont des petites glandes résineuses riches en cannabinoïdes et en terpènes. Leur apparence change au fil des jours, passant de translucides à laiteux, puis ambrés.

La phase de floraison

Au cours de la floraison, les fleurs de cannabis se développent rapidement, produisant de plus en plus de trichomes. La couleur et la densité des trichomes sont des indicateurs clés pour déterminer le bon moment de récolte. Les trichomes laiteux indiquent généralement que la plante a atteint un taux optimal de CBD. Par contre, lorsque les trichomes commencent à virer à l’ambre, cela signifie que les cannabinoïdes commencent à se dégrader.

A lire en complément : Le camping La Sagne est-il adapté aux séniors ?

La phase de maturation

La phase de maturation est la dernière étape avant la récolte. Les pistils changent de couleur, passant du blanc au brun ou à l’orangé. Les trichomes, quant à eux, continuent d’évoluer. Pour maximiser la teneur en CBD, il est crucial de récolter lorsque la majorité des trichomes sont laiteux, avec seulement une petite proportion ambrée.

Pour plus de détails sur le moment optimal de la récolte, vous pouvez consulter cet article sur connaitre le meilleur moment pour récolter du CBD.

Les indicateurs visuels pour la récolte : pistils et trichomes

Reconnaître les signes visuels qui indiquent la maturité des plantes de cannabis est une compétence essentielle pour tout cultivateur. Les pistils et les trichomes sont les deux principaux indicateurs à surveiller.

Les pistils

Les pistils sont les parties reproductrices femelles de la plante de cannabis. Au début de la floraison, ils apparaissent blancs et droits. À mesure que la plante mûrit, ces pistils changent de couleur, devenant souvent orange, rouge ou brun, et commencent à se recroqueviller. Lorsque 70 à 90 % des pistils ont changé de couleur, c’est souvent un bon signe que la plante approche de sa maturité et il est temps de surveiller les trichomes de près.

Les trichomes

Les trichomes, également appelés "cristaux" par certains cultivateurs, sont les glandes résineuses visibles à la surface des fleurs et des feuilles de cannabis. Ils contiennent la majorité des cannabinoïdes, dont le CBD.

Pour une analyse précise, il est recommandé d’utiliser une loupe ou un microscope portatif. Les trichomes passent par trois phases de couleur :

  • Translucides : Les cannabinoïdes sont encore en formation.
  • Laiteux : La teneur en CBD est à son maximum.
  • Ambrés : Les composants commencent à se dégrader, diminuant légèrement la teneur en CBD mais augmentant celle du CBN, un autre cannabinoïde aux effets sédatifs.

Pour une récolte optimale, il est conseillé de récolter lorsque la majorité des trichomes sont laiteux avec quelques-uns commençant à devenir ambrés.

Temps de culture et variétés de plantes

La durée de la phase de floraison dépend de la variété de cannabis que vous cultivez. Connaître cette durée est essentiel pour planifier correctement votre récolte.

Le cannabis autofloraison

Les variétés de cannabis autofloraison sont connues pour leur cycle de vie rapide, souvent autour de 8 à 12 semaines de la germination à la récolte. Ces variétés sont idéales pour les cultivateurs impatients ou ceux qui vivent dans des climats où la saison de croissance est courte. Toutefois, même pour les autofloraisons, il est important de surveiller les trichomes pour déterminer le moment précis de la récolte.

Les variétés photopériodiques

Les variétés photopériodiques, en revanche, dépendent du cycle de lumière pour entrer en phase de floraison. Pour ces plants, la floraison dure généralement entre 8 et 12 semaines, selon la variété. Les cultivateurs doivent ajuster les cycles de lumière pour induire la floraison. Par exemple, une variété indica peut avoir une floraison plus courte, tandis qu’une sativa peut nécessiter plus de temps. Connaître ces détails vous permettra de mieux planifier et de surveiller la maturité de vos trichomes et pistils.

Le rapport de culture et les périodes de séchage

Pour chaque culture, tenir un rapport détaillé est une bonne pratique. Notez la date de germination, le début de la floraison, les observations sur les pistils et les trichomes, ainsi que la date de récolte. Ces informations vous aideront à affiner votre processus au fur et à mesure. Après la récolte, un séchage approprié est essentiel pour préserver la qualité des têtes de cannabis. Un séchage lent à basse température (entre 18 et 22 degrés Celsius) dans un environnement sombre et bien ventilé est recommandé pour conserver au mieux les cannabinoïdes et les terpènes.

Conseils pratiques pour une récolte réussie

Pour maximiser la qualité et la quantité de votre récolte de CBD, voici quelques conseils pratiques :

Utilisez les bons outils

Munissez-vous de ciseaux de récolte de haute qualité et d’un microscope portatif pour examiner les trichomes de près. Des outils propres et bien aiguisés permettent des coupes précises, minimisant les dommages aux plantes.

Récoltez par étapes

Plutôt que de récolter toute la plante d’un coup, envisagez de récolter en plusieurs étapes. Certaines parties de la plante peuvent mûrir plus rapidement que d’autres. Cette méthode permet de maximiser la qualité des têtes récoltées.

Préparez l’environnement de séchage

Avant de commencer la récolte, assurez-vous que votre espace de séchage est prêt. Un endroit sombre, bien ventilé et à une température constante est idéal. Accrochez les branches de cannabis à l’envers pour permettre un séchage uniforme.

Surveillez l’humidité

Pendant le séchage, maintenez un taux d’humidité autour de 50 %. Un taux d'humidité trop élevé peut provoquer la moisissure, tandis qu'un taux trop bas peut entraîner un séchage trop rapide, affectant la qualité des têtes.

Affinez votre technique avec chaque culture

Chaque culture est une opportunité d’apprentissage. Notez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Avec le temps, vous développerez une expertise qui vous permettra de récolter du CBD de la meilleure qualité possible.

Récolter du cannabis riche en CBD demande une observation attentive et une compréhension approfondie des phases de floraison. En surveillant de près les pistils et les trichomes, et en connaissant les spécificités de votre variété, vous serez en mesure de déterminer le moment idéal pour récolter votre plante. Que vous cultiviez des variétés autofloraison ou photopériodiques, chaque détail compte pour obtenir des têtes de cannabis de haute qualité. N’oubliez pas qu’un bon séchage est tout aussi crucial pour préserver les cannabinoïdes et les terpènes.

En appliquant ces conseils et en ajustant vos techniques au fil des cultures, vous deviendrez un expert dans l’art de récolter du CBD. Bonne récolte !

Copyright 2023. Tous Droits Réservés